Projet de Loi

Jean De Villeray


Condo d'enfer ou L'enfer c'est vous autres

Ce livre a 2 volets. Le côté judiciaire et le côté politique. Premier volet, l'auteur raconte toutes les démarches et son combat solitaire pour mettre à jour la fraude d'un syndicat de condo. Il étale les preuves et nous raconte son combat titanesque où il en sort qu'à demi vainqueur. L'autre volet, le politique. Il nous soumet ses projets de loi et ses réflexions de voyages durant ses vacances.
Pour l'auteur, la fraude d'un syndicat de condo n'est qu'un prétexte pour exprimer sa conception d'une nouvelle république de Platon. Il expose une Charte des devoirs et des responsabilités de la personne humaine incluse dans un projet de loi citoyen, celle-
ci jointe à la loi du revenu maximum transforme les rapports de force de toute une société.
Il se moque des politiciens qu'il qualifie de bougons. Ses comparaisons, ses réparties cinglantes vous tiendront éveillé. Le systéme judiciaire en prend pour son rhume. Il propose des traitements chocs. Le titre de citoyen se mérite, la société nous le donne mais on doit s'en montrer digne. Pour lui, pas de demi-mesures, pas de faux-fuyants, le fouet, l'enlèvement du droit de vote, du passeport, même du permis de conduire sont des solutions tout à fait raisonnables avec un système de points de démérites.
Il parle de sujets tabous: privilèges accordés aux autochtones qu'il qualifie d'injustices. La paix des braves est transformée en paix des chieux, la loi 101 selon lui mérite des amendements, avec lui tout y passe, tout le monde est giflé. Son originalité tient du fait qu'il propose des solutions nouvelles, inédites qui ne feront sûrement pas l'unanimité mais qui auront au moins le mérite d'être originales.
Il a la dent dure et le verbe mordant, malheur à ses ennemis qui s'ils n'étaient pas nombreux avant la parution de ce livre seront sûrement plus nombreux après. Rebelle comme Léo Paul Lauzon, impatient comme Stéphane Gendron, avec ses
projets de loi une nouvelle forme de socialisme pourrait naître. Il nous apporte une nouvelle définition du nationalisme qui nous amène à réfléchir. Sa loi du revenu maximum avec ses modalités étonnerait même Fidel Castro et serait acceptée d'emblée chez tous les chinois. Où va-t-il chercher toutes ses idées?
De qui s'inspire-t-il? On se le demande.
Ah! il s'insurge contre la formule condo, mais si vous en achétez un, ses conseils vous seront grandement utiles.

 

Pour commander en ligne: trafford.com/06-2158


Communiquez avec moi pour me donner vos impressions.