Projet de Loi

Jean De Villeray



Loi du revenu maximum

Je sais qu’il semble étrange qu’une telle loi doive exister, mais avant de dire que c’est stupide, vous devriez penser à tous ses avantages sur une longue période. Et rappelez-vous que cette loi ne s’applique à aucune compagnie. Je sais que certaines personnes travailleraient moins et vivraient une vie plus significative. Je sais aussi que certains salaires, particulièrement les plus élevés, millions et plus, prendraient une plongée considérable. Et pour le bénéfice de tous.

C’est pourquoi avant de dire que c’est stupide, regardez-y sérieusement. Est-ce que des gens ont besoin de centaines de millions de dollars par année? Un million? Quand des gens gagnent trop d’argent, ils mènent des vies stupides. Vous connaissez quelqu’un qui est une exception? Bien! Cette personne pourrait être aussi heureuse si elle gagnait la moitié ou même le quart.

Est-ce que cette loi a pour but d’empêcher quelqu’un de gagner beaucoup d’argent? Non, il n’y a pas de limite à ce qu’une personne peut gagner. Cependant, au-dessus d’un certain revenu, la personne serait tenue de redistribuer le surplus aux personnes de son choix, à qui lui semble bon et bien. Ça pourrait être ses enfants, ses parents, ses amis, des organismes de charité, des organismes pour la protection de l’environnement, la protection des animaux, la protection des droits humains, etc.

Est-ce qu’il y a des gens ou des organisations qui n’ont pas le privilège d’être des receveurs de surplus de revenus individuels (SRI) ? Oui. Qui ou quoi? Les partis politiques. Pourquoi? Parce qu’ils formeraient une caste qui se maintiendrait au pouvoir par la force de l’argent ou de ce procédé. Ce serait trop facile pour un groupe de vedettes de prendre le contrôle du pays. Y en a-t-il d’autres? Oui. Ceux qui ne méritent pas le titre de citoyens : criminels endurcis, pyromanes, psychopathes, prédateurs sexuels, motards criminalisés ou groupes affiliés, condamnés ou non. Aussitôt que quelqu’un est identifié comme criminel ou membre d’une organisation criminelle, il n’est plus éligible à un SRI. Sont aussi désignés comme non-méritants ceux qui prêchent la haine, le racisme, soit par des écrits ou des discours.

Est-ce qu’un criminel repenti, réhabilité peut être admissible à recevoir un SRI? NON. LE MÉRITE A SA PART ET SON DROIT. Il n’avait qu’à y penser avant. Y a-t-il des cas douteux? Oui. Exemple : un chef syndical refuse de se conformer à un ordre de la cour ou à une loi spéciale. Des ouvriers aussi. Des manifestants sont arrêtés sans qu’ils aient brisé quoi que ce soit ni molesté personne, sans avoir été cagoulés, sans être en possession d’armes blanches ou autres. Quelqu’un condamné pour outrage au tribunal. Nos tribunaux, tous sans exception, sont des outrages à la justice, au bon sens, à l’équité. Ils privilégient la lettre à l’esprit de la loi, ne font pas respecter les sentences, les jugements. Ils font des marchés avec les plus grands criminels en acceptant qu’on laisse tomber les accusations les plus graves s’ils plaident coupables aux accusations moindres. Comment un citoyen honnête peut-il rester silencieux devant des outrages aux principes les plus élémentaires de justice? Impossible. Donc, on doit classer les accusations mentionnées ci-dessus comme des cas douteux. Pour tous les cas douteux, on doit accorder le bénéfice du doute.

Sur quel(s) principe(s) doit-on se baser pour déterminer le montant maximum de revenus jugés raisonnables? Sur le principe suivant : personne ne devrait gagner plus que le chef de l’État ou du pays, car c’est lui qui détient le plus haut niveau de responsabilité dans le pays. Bien sûr, on peut ajouter d’autres principes, mais en respectant celui-là, ce serait déjà un bon début.

Avec le temps, les années, le respect de ce principe ne peut qu’être bénéfique et avant de jouir des bénéfices escomptés, il faudra se montrer un peu plus patient. Ce n’est pas une panacée pour tous les problèmes ou les abus, mais y a-t-il un meilleur moyen de conscientiser les futures générations?

Contactez-moi avec vos commentaires.